Mais qu elle est donc cette idée stupide d encarter l ÉCOLOGIE et de la politiser.

Le respect de l environnement et la gestion de nos ressources est le problème de tous les hommes, il en va de la survie de notre espèce, c est tellement évident. Nous sommes tous concernés et au fond de nous même, tous écolos par nature ou par obligation.

En France, le parti "vert" est de gauche, donc, de fait, il exclu de ses rangs 50% de la population. Aucune revendication n a de sens car elle se doit d être conforme aux dogmes et aux choix d un parti. Si le parti est au pouvoir, on peut espérer que l écologie sera mise en avant. Malheureusement, l actualité nous prouve que non, bien au contraire.

Nous découvrons que les centrales Chinoises vont consommer des milliards de litres d eau par an, personne ne s insurge, juste quelques lignes dans quelques médias, c est une honte. Dans le même temps, l on nous impose des normes toujours plus dures et plus coûteuses pour nos industries, mais l on accepte d importer des produits venant de pays ou le respect de notre terre passe après le profit immédiat. Et que font les soit disant Écologistes au pouvoir, qu'elle force de persuasion ont ils, quel pouvoir de changer les choses ?

On distribue des médailles sans valeur à des amis sans charisme pour remercier tel ou tel fait d arme durant la campagne, ok, mais sur le fond, rien !

L écologie devrait être apolitique et se placer aux côtés des partis au pouvoir, sans faire de choix. N Hulot avait eu cette bonne idée, avant de se faire manger par le système, lui, trop médiatique et contradictoire. Le pauvre, peut être votait il à droite, et encore pas certain, quel crime, il n aimait donc pas la nature !!!

La crise économique est là, on sait que nous avons vécu au dessus de nos moyens et que désormais nous devons payer la facture, même si chacun d entre nous se sent peu responsable. Mais la crise écologique, celle qui fait que nous devrons prendre un jour des mesures radicales sera encore plus dure à digérer. 

Je ne suis pas un adepte des théories cataclismiques, je passerai des heures à écouter Claude Allègre, mais l écologie reste l affaire de tous, pas d un parti et certainement pas d'une ancienne juge ou d une 68arde sur le retour.

C est dommage, qu'elle opportunité nous avions, nous pays développés ayant vécu des révolutions industrielles, de changer le monde, les modes de consommations et, petit à petit, optimiser nos ressources. Il n y a pas de solutions miracles, nous sommes totalement incapables de revenir en arrière, mais nous avons un devoir d exemplarité.

Nous sommes restés des enfants gâtés, qui pour conserver leurs niveaux de vie ferment les yeux sur la provenance de leurs jouets qu ils achètent à crédit. Nous nous donnons bonne conscience en triant nos poubelles et en roulant hybride, nous ne jetons plus nos papiers par terre, cool, c est bien ! Nous dénonçons le nucléaire mais refuserions de payer l énergie plus cher, et surtout, surtout, nous faisons confiance aux écolos pour avoir bonne conscience... Vive Mme Duflot.

Soyez rassuré, ils nous sauverons, un jour. Pour le moment ils comptent les postes, se congratulent, font des réunions, organisent leurs rangs et partagent les sous, bref, font de la politique. Bizarrement, et contrairement à ce que nous pouvions penser (pas moi...), l écologie n a jamais été aussi absente et ignorée depuis l entrée au gouvernement de ses sois disants représentants. Comme quoi, même là la Gauche est décevante et met en avant sans le vouloir les actions passées d un Borloo ou NKM.........